7 critères fondamentaux pour construire et atteindre vos objectifs

Comment atteindre son objectif?

Atteindre son ou ses objectifs n’est pas toujours évident! Nous avons tous des objectifs dans la vie : cela peut-être un objectif du jour, du mois, de notre vie… On ne sait pas toujours comment s’y prendre. Pour atteindre son objectif, il est nécessaire que celui-ci soit bien définit.

La construction d’un objectif favorise son atteinte.

C’est pourquoi je vous donne ici les 7 critères fondamentaux pour construire vos objectifs ainsi que des éléments complémentaires pour les affiner au mieux et vous aider sur le chemin de leur réalisation.

1/ Déterminer l’objectif de départ positivement.

Déterminer le VRAI objectif. Exemple : ne pas dire « je ne veux plus de ce travail ». Ce n’est pas constructif et ce n’est pas un objectif ! Dire : « je veux changer de travail » ou carrément « je veux être…(pâtissier, chanteuse, …) ».

Il faut que votre objectif soit formulé de façon claire et précise, et surtout affirmative. Et surtout il faut vous assurer que c’est bien cet objectif là que vous voulez atteindre et non pas un objectif « caché ». En effet, peut-être que ce n’est pas changer de travail que vous voulez vraiment mais avoir plus de temps pour vous. Il est donc essentiel de bien définir clairement votre objectif.

2/ Votre objectif doit être réaliste.

Votre objectif doit être atteignable. Et comporte des étapes adaptées.

Exemple : si à 40 ans, musicien, vous voulez devenir chirurgien, ça peut être un peu compliqué. Cependant, rien ne vous empêche d’accéder à un autre niveau dans le domaine médical : commencer en tant qu’aide-soignant et/ou infirmier et travailler dans un service de chirurgie.

3/ L’objectif visé doit être de votre seule responsabilité.

Il dépend uniquement de vous. En effet, on ne peut pas atteindre un objectif si cela ne dépend pas que de nous. Exemple : « je veux gagner au loto » ! (Oui, moi aussi !) Mais cela ne dépend pas de vous, donc ce n’est pas un objectif. Par contre, dire « je veux gagner plus d’argent » est un objectif qui dépend de votre seule responsabilité et qui peut donc être atteignable.

4/ Le cadre de l’objectif doit être posé.

Il faut donner un contexte à votre objectif : où, quand,comment, avec qui.

Exemple : vous voulez un nouveau travail. Où ? Dans votre ville actuelle ? Ailleurs ? Avec qui ? Une nouvelle entreprise ? Ou alors vous serez votre propre patron ?

Vous voulez réaliser votre objectif quand ? Dans 1 mois ? 1 an ?

5/ Votre objectif doit être matériellement réalisable.

Si vous souhaitez prendre un congé sabbatique pendant un an pour faire le tour du monde ou rester chez vous, c’est quand même bien (et mieux) d’avoir préparé le budget et vos ressources financières.

En exemple plus simple, si vous voulez faire des œufs pochés mais que vous n’avez pas d’oeufs…comment dire…ce n’est pas matériellement réalisable

6/ Votre objectif doit être évaluable.

Il faut que vous puissiez, à tout moment, évaluer le degré d’atteinte de votre objectif. Que vous puissiez aussi vérifier si vous vous approchez de votre objectif ou si vous vous en éloignez. Exemple : vous souhaitez perdre du poids, c’est en vous pesant que vous pourrez vérifier si vous vous approchez de votre objectif. Ou encore, pour votre année sabbatique, il vous faut telle somme d’avance, et vous en êtes à la moitié.

Evidemment, si vous constatez que vous vous éloignez de votre objectif, il faudra alors le redéfinir.

7/ L’objectif visé doit respecter vos valeurs.

En effet, atteindre son objectif c’est bien mais se respecter c’est mieux! Si pour faire un marathon vous êtes sponsorisé par une marque de pesticide alors que vous êtes pour la nature et l’écologie, vous risquez d’être plutôt mal à l’aise. Il faut vous respecter vous et vos valeurs.

Au delà de ces critères fondamentaux, il y a d’autres éléments à prendre en compte comme la motivation, les inconvénients, les obstacles.

En effet, avant tout, quel est le but recherché de l’objectif visé , quelle motivation avez-vous?

Vous pouvez à tous moments vous faire une représentation de vous l’objectif atteint. Qu’apportera l’atteinte de cet objectif ? Qu’est ce qui est vraiment important dans l’atteinte de cet objectif ? Là, on est plutôt dans le ressenti. Vous pouvez vous visualiser ayant atteint votre objectif : comment vous sentez-vous ? Etes-vous détendu ? Etes-vous heureux, serein ? Avec qui êtes-vous, quand l’avez-vous atteint… Si l’atteinte de votre objectif ne vous apporte pas de mieux, de bien-être, alors révisez votre objectif.

En conclusion :

Le résultat d’un objectif à atteindre peut avoir des inconvénients. Pensez à lister les inconvénients éventuels. Y-a-t-il un inconvénient pour soi-même, pour les autres personnes impliquées ? Devrez-vous renoncer à quelque chose pour atteindre cet objectif ? Enfin, il peut s’élever des obstacles devant l’objectif visé. Enoncez-les.

Quels sont les obstacles externes et internes ?

Qu’est-ce qui peut vous empêcher d’atteindre votre objectif ? Exemple : ne pas avoir suffisamment déterminé votre budget (pour un congé sabbatique). Ou encore vous-même ou les autres (famille, amis…)

Une fois votre objectif construit en tenant compte de ces critères, celui-ci vous apparaîtra beaucoup plus clair.  Vous pourrez alors mettre en place les actions nécessaires pour l’atteindre votre objectif. De même que la réponse à toutes les objections que vous pouvez avoir, vous donnera une vision plus précise de ce que vous voulez atteindre. Vous aurez ainsi fait un bon bout du chemin sur la réalisation de votre objectif.