Dark Ride de Ana Scott

Dark Ride Ana Scott roman bikersRésumé : Après un terrible événement, Cassandra n’a d’autre choix que de fuir Austin, la ville où elle a grandi, pour partir sur les traces de son passé.
Aaron Travis est un biker, vice-président des BlackAngels, l’une des branches des OutlawsRiders, le plus gros moto club des États-Unis. Son univers se résume à ses affaires, son clan, ses frères et les filles faciles.
La première rencontre de Cassandra et Aaron, des années auparavant, les a tous les deux marqués à jamais. Le destin va les faire se retrouver…

Mon avis : Cassandra quitte la maison familiale dans laquelle elle vit avec son beau-père le sénateur Ted Barton. Après des années de peur suite aux attouchements subit par son beau-père depuis son enfance, elle a subit le pire pendant que sa mère était dans la pièce d’à côté. Blessée à la fois dans sa chair mais aussi dans son coeur par la réaction de sa mère, elle part un matin rejoindre son père biologique qu’elle n’a vu qu’un fois dans sa vie quand elle était jeune fille et dont elle avait gardé les coordonnées.

Là voilà partie avec l’espoir d’une autre vie. Son père ne sait pas encore qu’elle vient le retrouver. Sur sa route elle croise Aaron, un biker  qui la sauve d’une agression. Il se trouve qu’il connait bien son père…Il est son bras droit dans le club de bikers. Voilà le monde que Cassandra découvre : des bikers, des bécanes, l’illégalité, la violence… A-t-elle échangé son calvaire avec une autre vie de dangers? C’est fort possible et pourtant Cassandra se sent en sécurité auprès de son père Samuel et de Aaron qu’elle a l’impression de connaître depuis toujours…

On retrouve ici une nouvelle histoire de bikers bien écrite et très agréable à lire. Les chapitres sont à chaque fois annoncés par le narrateur et il y en a 4 différents, ce qui change par rapport à ce qu’on peut lire habituellement. Même si l’histoire de Cassandra et Aaron est la principale, elle n’est pas la seule à découvrir. Chaque protagoniste a son propre vécu que j’ai pris plaisir à lire au fur et à mesure. Il y a plusieurs gros rebondissements qui tiennent en haleine. Mis à part le fait que j’ai trouvé les bikers un poil trop sympas, la violence moyennement exploitée, le côté politique pas assez développé, et le fait que Cassandra est vite très proche de son père, j’ai adoré cette lecture que je n’ai pas lâché. Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde et j’ai aimé la façon dont sont amenés au fil de la lecture,  la vie et le passé des 4 personnages narrateurs.

Vous l’aurez compris, je valide cette romance dont les personnages Aaron et Samuel ne sont pas des bikers « classiques » si j’ose dire. Ana Scott revisite le thème de la « pauvre petite fille riche », des âmes soeurs, elle nous propose une guerre de bande, nous emmène dans les airs…En bref, je vous recommande si vous êtes fan du genre!