toi-plus-moi-egal-un-anna-oven-romanRésumé : Dans le TGV Perpignan/Paris, dans lequel elle a pris place, Anna voit monter en gare de Montpellier, un passager qui fut, quarante ans auparavant, un très bel amour de vacances.
C’est un homme public, elle a eu le loisir de le voir vieillir, alors que lui ne peut pas reconnaître en cette sexagénaire, la jeune fille qui l’avait séduit lorsqu’elle avait 20 ans. Anna ne lui avouera qui elle est que lorsqu’elle sera certaine qu’il éprouve pour celle qu’elle est devenue, des sentiments aussi puissants que les siens.
L’amour de ces deux seniors s’exprime au fil des pages, sans rien envier à celui des juniors : profond, envoûtant, émouvant et aussi inéluctable, passionné, plus « expérimenté », mais toujours empreint de respect, de tendresse, d’altruisme et de connivence.
Le récit est sans tabou mais toujours au service de l’attirance qu’éprouvent les amoureux vieillissants dont l’amour ne faiblira pas.
Raconté à la première personne, ponctué d’anecdotes de la vie de tous les jours, le roman veut montrer que, quel que soit l’âge, les sentiments peuvent sublimer la vieillesse et ses turpitudes, les désirs charnels pour un temps encore en seront l’expression.

Mon avis : Dès les premières pages, on fait connaissance avec Anna, une femme d’une soixantaine d’années, veuve. Avec un flash back dans le passé, on retrouve Anna adolescente, ce qui permet de comprendre qui elle est. On la découvre à peine jeune femme avec ses amours de jeunesse…Celles qui méneront à la rencontre de celui qui sera son mari et cet homme qu’elle retrouve dans le TGV et qu’elle n’a pas vu depuis 40 ans… C’est d’ailleurs cette rencontre inopinée avec son passé qui fait jaillir les souvenirs.

C’est LUI qui l’abordera dans le train sans reconnaître Anna. Une conversation amiable mais une « rencontre » déterminante pour eux 2. Toi+Moi=Un est une histoire d’amour. Une rencontre, une attirance comme une évidence et une histoire qui démarre en douceur sans qu’Anna n’avoue à François qu’ils se connaissent par peur du regard qu’il pourrait avoir sur la Anna « vieille » lui qui l’a connue si jeune… Ainsi démarre, une belle histoire d’amour et de passion comme un jeune couple qu’ils sont! Ils s’aiment et font l’amour avec passion.

Ce roman est une ode à l’amour le vrai et peu importe l’âge. Et ne dit -on pas « l’amour n’a pas d’âge »? C’est aussi une réflexion sur la vieillesse, le corps qui change (mais pas le coeur) et le fait de se voir vieillir et de s’accepter…

C’est le premier roman de Anna Oven et je le trouve bien écrit. L’histoire paraît autobiographique. Dans tous les cas, cela sonne vrai : les émotions et sentiments des protagonistes sont délicats. Je le trouve toutefois un peu trop court et pas suffisamment développé à mon goût.

Je remercie Anna Oven de m’avoir fait confiance en me proposant de lire son tout premier roman. D’ailleurs, elle offre 1 exemplaire à l’un d’entre vous.

CONCOURS

  1. Commenter poliment cette chronique
  2. Partager cette chronique pour faire connaître ce roman. C’est le premier livre de l’auteure et elle aimerait le faire connaître hors il n’y pas de publicité dessus.
  3. France uniquement. Fin le 19 juillet à minuit.

Bonne chance!